Quelle est la définition d’une assurance multirisque habitation ?

Pour être prémuni contre les événements incertains, plusieurs assurances ont été mis en place ces dernières décennies. Au nombre de celles-ci, il y a l’assurance multirisque habitation qui permet de bénéficier d’une large couverture en matière de risques. Pour mieux cerner les contours de ce type d’assurance, voici pour vous ce qu’elle veut dire et ses différentes garanties.

Assurance multirisque habitation : qu'est-ce que c'est ?

L’assurance multirisque habitation est un contrat qui prend en compte une multitude de garanties visant à protéger un patrimoine familial. Ce dernier concerne surtout l’habitation et le mobilier. Il peut être enclenché lorsque l’assuré est responsable d’un dégât sur le logement ou victime d’un sinistre. Ce contrat d’assurance est facultatif pour les propriétaires, mais obligatoire pour les personnes en copropriété et en location. Ceux-ci doivent nécessairement au minimum, avoir une assurance habitation qui les protège des risques locatifs. Il s’agit par exemples des dommages provoqués par :

  • un incendie ;
  • les dégâts des eaux ;
  • une explosion.

L’assurance habitation classique ne permet donc pas de couvrir les biens matériels du souscripteur. En cas de dégâts corporels, elle ne lui permet aussi pas de couvrir sa responsabilité civile. Par contre, le contrat d’assurance multirisque habitation (MRH) tient compte de tous ces paramètres.

Les couvertures de base proposées par une assurance multirisque habitation

Les couvertures basiques offertes par les contrats d’assurance MRH sont liés aux incendies, aux eaux, aux catastrophes naturelles, etc.

Les couvertures incendie-explosion et bris de glace

Elle protège contre les dégâts matériels issus d’un incendie, d’une explosion, d’une chute et ceux survenus en éteignant un feu. De plus, beaucoup de contrats d’assurance MRH incluent les dommages ménagers comme les dégâts dus à un excès de chaleur sans incendie. En matière de couverture bris de glace, ce sont les dommages subis par les objets de séparation du local. Il s’agit des fenêtres, des vitres, des verres, des glaces du mobilier, etc.

Les couvertures dégâts des eaux et catastrophes naturelles

La garantie dégâts des eaux couvre les dommages causés par les eaux. En revanche, elle ne considère pas le dédommagement des réparations de l’objet responsable du dégât. Au nombre des dommages provoqués par les eaux, il y a les fuites, les infiltrations, les ruptures et les débordements de canalisations, etc.

Quant à la garantie catastrophes naturelles, elle couvre les dégâts matériels qui ne sont pas normalement assurables dans les clauses du contrat. Sa mise en exécution est subordonnée à un arrêté interministériel faisant part de la catastrophe naturelle.

Les couvertures vol et vandalisme

La couverture vol permet de faire face à une disparition ou à une destruction de biens mobiliers suite à un vol ou à une tentative de vol. Toutefois, avant d’activer cette garantie, l’assuré doit apporter la preuve du vol prouvant que l’acte est conforme aux circonstances prévues dans le contrat.

En ce qui concerne la couverture vandalisme, elle couvre les dégâts sur les biens après des actes de saccage. Elle peut être octroyée en complément avec la couverture vol. Dans ce cas, l’accent est souvent mis sur le moyen utilisé par les malfaiteurs. Il peut s’agit d’une introduction clandestine, de l’usage de fausses clés, d’une escalade, etc.

Par ailleurs, l’assurance MRH offre une couverture de la responsabilité civile privée ainsi que celle de l’occupant. Il est aussi possible de trouver des garanties protection juridique et assistance à domicile chez certains assureurs.

Laisser un commentaire