Assurance Appartement : que faire en cas de dégâts d’eaux ?

Les dégâts des eaux se produisent malheureusement de manière fréquente ou inopinée lorsqu’on est locataire ou même propriétaire d’un appartement. Afin de couvrir de tels dommages, les assureurs ont prévu une garantie par le biais de l’assurance appartement. On vous dit ce qu'il faut faire alors en cas de dégâts d’eaux ? 

Faire le constat des dégâts des eaux

La garantie de dégât des eaux est incluse dans tous les contrats d’assurance habitation. Elle couvre les dégâts causés au sein de votre appartement : ruptures de conduits ou de canalisations, débordements de conduits, fuites d’eau, infiltrations par le toit. Elle prend en compte les travaux de réparation et les dommages sur les murs et sur les parquets (joints d’étanchéité, toitures, terrasses…). Les dégâts tels que les sinistres liés aux eaux souterraines, les inondations, les infiltrations par les murs ou les fenêtres, ou encore les logements occupés régulièrement ne sont pas couverts par l’assurance appartement.

aller plus loins  Choisir sa mutuelle Santé sénior : quels critères considérer ?

Ainsi, lorsque vous constatez des dégâts des eaux chez vous, cherchez premièrement à connaître leur origine. Si cela vient de chez vous, coupez l’arrivée d’eau. Si les risques deviennent assez importants, coupez aussi l’électricité. En revanche, si ces dégâts proviennent de vos voisins, prévenez les occupants du logement.

Ensuite, remplissez un contrat amiable avec eux (ce document peut être rempli même s’il n’y a pas de partie extérieure impliquée). Joignez-le au contrat d’assurance. Dans le constat doivent figurer les détails concernant le sinistre : lieu, causes, dommages, personnes impliquées et coordonnées des assurances respectives…

Prévenir son assureur et conserver des justificatifs du sinistre

Une fois le formulaire de constat rempli, contactez votre assureur en lui envoyant une déclaration de sinistre, et cela, en 5 jours au plus tard. Ce délai commence le jour où le constat des dégâts des eaux a été fait. La déclaration comprend vos informations personnelles (coordonnées, adresse d’habitation…), votre numéro de contrat, l’origine du sinistre et la description du dommage. Si vous dépassez le délai de 5 jours, cela peut occasionner la diminution et même la suppression des indemnités.

aller plus loins  Mutuelle Santé pour entreprise : quel est son intérêt ?

Bien sûr, les locataires doivent prévenir le propriétaire de leur logement. Ainsi, si vous résidez dans un immeuble, vous devrez informer le syndicat de copropriété et le gérant.

Si vous êtes locataire ou copropriétaire d’un logement, c’est votre assurance habitation responsabilité civile qui couvre les dégâts des eaux que vous auriez causés à vos voisins ou à un tiers.

Si vous êtes propriétaire d’un appartement, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance habitation. Vous serez alors seul responsable des dommages causés par les eaux, que ce soit sur vos biens, ou ceux de vos voisins ou encore ceux d’un tiers dont vous avez la charge.

aller plus loins  Assurance moto : comment dénicher une offre pas chère ?

Par la suite, faites des photos des dégâts et des biens endommagés et gardez-les avec soin. Cela pourrait servir à l’expert envoyé par votre assureur. Il se chargera d'examiner ces justificatifs et ensuite vous pourrez passer un accord avec l'assureur.

Ce n'est après cette étape que vous pourrez commencer à nettoyer et restaurer les parties endommagées de votre logement. Vous pouvez aussi appeler un réparateur juste après le sinistre afin d’éviter l'aggravation des risques. Les factures reçues seront alors présentées à votre assureur.