Mon enfant entre à l’école : tout savoir sur les assurances scolaires

Comme à chaque rentrée va se poser bientôt le problème de l’assurance scolaire, et toutes les questions qui y sont afférentes. La première qui vient souvent à l’esprit :

1.    Est-elle obligatoire ? Et à ce sujet, même la réponse sur le site du gouvernement est digne d’un normand ! Pour les activités scolaires obligatoires, cette assurance est facultative mais « vivement recommandée pour protéger l’élève en cas de dommage. » En revanche, pour ce qui est des sorties et des voyages scolaires, ainsi que pour certaines activités périscolaires (à voir avec les organisateurs), en résumé pour toutes les activités qui ont lieu en dehors des heures habituelles de classe, sur l’heure du déjeuner et a fortiori si elles comportent une nuitée, cette assurance est obligatoire. Autant dire que vous avez tout intérêt à ne pas faire l’impasse sur l’assurance scolaire, ne serait-ce que si vous avez prévu que votre enfant fréquente la cantine.

À lire :  Comment résilier une assurance habitation sans état des lieux ?

2.    Que couvre l’assurance scolaire ? D’une part, elle possède un volet concernant la Garantie Responsabilité Civile, c’est-à-dire les dommages corporels et matériels causés par votre enfant à autrui, d’autre part la Garantie accident corporel / individuelle accident, qui indemnise le dommage corporel subi par votre enfant qu’il en soit ou non responsable. Vérifiez donc que votre assurance Multirisques Habitation ne prennent pas déjà en charge ces garanties, surtout si vous avez contracté en plus une Garantie Accidents de la Vie, ce qui vous dispense alors de prendre une assurance scolaire. En cas de doute, posez directement la question à votre assureur.

À lire :  Pourquoi souscrire à une assurance Loyer impayé en tant que locataire ?

3.     Laquelle choisir ? Il existe des sites comparateurs pour les assurances scolaires qui vous éviteront des recherches fastidieuses et chronophages, mais vous pouvez aussi vous adresser à votre assureur habituel ou vous tourner vers une association de parents d’élèves, qui aura forcément une réponse argumentée à vous donner. Chaque établissement distribue à la rentrée un formulaire d’une compagnie avec qui il travaille habituellement, mais vous n’êtes absolument pas tenu de choisir cette formule. 

4.     Et pour la cantine ? Comme il s’agit d’une activité facultative, un enfant doit forcément être assuré par une assurance scolaire pour pouvoir déjeuner à la cantine. Idem pour les études surveillées du soir ou la garderie du matin.

À lire :  Où trouver un modèle de lettre de résiliation d'assurance habitation ?

5.     Combien ça coûte ? Il est certain que ce dernier point va jouer un rôle dans le choix de votre assurance scolaire. Rassurez-vous, les tarifs ne sont en général pas très élevés : la plupart des assurances scolaires coûte entre 10 et 40 € pour l’année, en fonction des garanties choisies, ce qui vaut largement la tranquillité qu’elles procurent. A préciser : si vous avez plusieurs enfants, vous devez souscrire une assurance pour chacun d’entre eux, mais certaines compagnies pratiquent un tarif dégressif dans le cas d’une fratrie : n’hésitez pas à en faire la demande.

Bon à savoir : les assureurs proposent très souvent des offres promotionnelles au cours de l’été, alors n’attendez pas forcément la rentrée pour souscrire votre assurance scolaire !