Flotte automobile en entreprise : comment bien l’assurer ?

Dans la plupart des cas, les entreprises ont besoin de véhicules utilisés dans le cadre de leurs activités. Ils seront alors mis à la disposition des employés. Que l’entreprise en possède deux ou une centaine voire des milliers, il est important de souscrire une assurance de flotte automobile. Accessible aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises, cette police permet de protéger la flotte automobile de l’entreprise ainsi que ses utilisateurs. Voici comment procéder.

Souscrire une assurance flotte automobile

L’assurance de flotte automobile entreprise est une police qui touche l’ensemble des véhicules motorisés utilisés dans le cadre du transport ou de la manutention. Il permet d’assurer le matériel professionnel, les marchandises et surtout les conducteurs et les passagers des véhicules. Par défaut, il intègre une garantie de responsabilité civile prenant en charge les sinistres engendrés aux tiers par les conducteurs, passagers ou contenus des véhicules.

aller plus loins  Professionnel, comment bien choisir son assurance Construction ?

Les dommages relatifs aux vols, collisions, bris de glace, incendies, catastrophes technologiques ou naturelles et autres événements climatiques, sont également couverts par l’assurance flotte automobile. La somme à cotiser est réévaluée tous les ans à l’échéance selon le nombre et le coût des dommages advenus la précédente année.

Choisir la meilleure garantie dans votre contrat d’assurance flotte automobile

Lorsque l’entreprise souscrit une assurance flotte automobile, il peut bénéficier de diverses prestations ou clauses spécifiques. En adhérant à une formule dommages tous accidents, la structure reçoit une indemnisation, même lorsque la responsabilité d’un employé est avérée. L’entreprise qui souscrit à cette police peut également bénéficier des services d’assistance et de géolocalisation.

Cette assurance permet un suivi optimal des véhicules en temps réels et apporte une assistance dans les plus brefs délais suite à un accident ou autres sinistres. Également, il est envisagé, dans le contrat proposé par l’assureur, d’accompagner juridiquement l’entreprise. Les frais d’avocats et les honoraires judiciaires annexes seront alors entièrement pris en charge par la police.

aller plus loins  Quelles formalités remplir pour avoir une assurance Emprunteur ?

Tenir compte des franchises automobiles

Dans certains cas, des franchises peuvent être prévues dans les contrats d’assurance flotte automobile. On note notamment la franchise absolue dans laquelle l’assureur ne consent jamais à rembourser une partie fixe ou proportionnelle des dommages lors d’un sinistre et ce, quelle que soit la somme en jeu. Il y a également la franchise simple qui signifie qu’il n’y a aucun remboursement de la part de l’assureur si le montant du sinistre ne dépasse pas le seuil précisé dans le contrat.

Il faut ajouter aussi la franchise kilométrique qui dicte que la garantie n’est valable que si le véhicule parcourt une distance minimale par rapport à sa surface de stationnement habituelle. Dans tous les cas, le souscripteur peut réclamer une assurance de flotte automobile dénuée de franchises moyennant alors une cotisation plus importante.

aller plus loins  Qui a besoin d’une assurance Dépendance ?

Choisir un contrat qui limite le nombre de sinistres

Il est possible pour le chef d’entreprise d’instaurer un plan de prévention passant par une analyse des sinistres. Ainsi, en relation avec l’assureur, il sera fourni aux conducteurs et salariés de l’entreprise, une formation et une sensibilisation afin de limiter le nombre de sinistres provoqués par la flotte automobile de l’entreprise.

Également, cela permettra à l’entreprise de tirer profit d’un rabais des coûts directs comme les pertes de marchandises, les cotisations d’assurances, etc. ou des coûts indirects engendrés par les dommages comme les pénalités de retard ou l’absentéisme.