Combien coute une assurance pour moto ancienne ?

En France, la loi oblige tous les véhicules présents sur le bitume à être assurés. Pour les véhicules à deux roues, le coût varie en fonction du type. Généralement, le prix de l’assurance d’une moto ancienne est moins élevé que pour les motos conventionnelles. Ceci est notamment dû au fait que les assureurs considèrent que, les conducteurs de ces motos comme des expérimentés, ce qui diminue le risque de sinistre. Pour autant, le coût de l’assurance des motos anciennes fluctue constamment. Il est donc particulièrement difficile à définir.

Comment définir le coût d’une assurance moto ancienne ?

Donner un devis ou une estimation précise du coût d’une assurance pour moto ancienne est quasi impossible en raison :

  • de la grande diversité des offres disponibles sur le marché
  • des tarifications propres à chaque organisme
  • des villes et régions.
À lire :  Quel comparateur d'assurance moto 125 choisir ?

Par conséquent, pour définir un coût approximatif, il est recommandé de faire un devis en ligne, puis de recourir à un comparateur pour évaluer et choisir la meilleure offre possible. Ainsi, avant de faire assurer sa moto ancienne, il est impératif de prendre en compte certains critères.

Les paramètres à prendre en compte avant d’assurer sa moto ancienne

Trois critères sont à prendre en compte avant de souscrire à une assurance moto ancienne.

La valeur de la moto

Connaître la valeur de la moto ancienne permettra de choisir l’offre la plus avantageuse et la plus adéquate auprès des assureurs. En effet, la plupart des structures d’assurance proposent au moins trois formules pour les deux roues anciennes. Pour les anciennes motos n’ayant aucune valeur (c’est-à-dire vieux), la formule au tiers est l’offre la plus adaptée. Elle offre le minimum légal obligatoire en assurant les dégâts matériels et physiques commis sur une tierce personne.

À lire :  Qui propose une assurance moto a la journée ?

Par contre, si l’ancienne moto a de la valeur et fait office de moto de collection, la formule tous risques est la meilleure offre. En plus d’assurer la personne tierce, elle couvre le conducteur et la moto contre tous les dommages matériels et corporels qu’ils pourraient subir. Pour une assurance moto ancienne plus complète, il faudra songer à souscrire aux garanties optionnelles qui couvrent la moto en cas de vol, d’intempéries, d’incendies, et de pannes.

La fréquence d’utilisation de la moto

Elle influe sur le type d’assurance moto ancienne à privilégier. Par exemple, pour une utilisation occasionnelle, l’assurance moto temporaire est parfaite. Elle couvre la moto sur une période allant d’une journée à 90 jours.

À lire :  Quel assurance moto pour piste choisir ?

Pour une utilisation régulière, mais ponctuelle, pendant une saison spécifique par exemple, l’assurance moto ancienne saisonnière est idéale. Comme son nom l’indique, elle couvre la moto ancienne durant une saison spécifique et permet à l’auteur d’ajouter d’autres options (couverture contre le vol, l’incendie…).

Le dernier type d’assurance adapté aux motos anciennes est celui au kilomètre. Étant donné qu’elle ne facture que les kilomètres parcourus, elle est surtout conseillée aux utilisateurs qui conduisent peu.

En résumé, le coût d’une assurance moto ancienne ne saurait être défini à l’avance. Il varie en fonction de la ville, de la région, de l’organisme d’assurance, de la valeur et de la fréquence d’utilisation de la moto.

Laisser un commentaire